Comment réussir la cuisson d’une entrecôte ?

Une entrecôte de bœuf se cuisine avec une technique particulière. Cette viande délicate peut être tendre et juteuse à condition de connaître les différentes astuces pour réussir sa cuisson.

La préparation

Pour une cuisson homogène, commandez une entrecôte persillée d’une épaisseur de 2.5 centimètres environ chez le boucher du quartier. L’entrecôte de bœuf prélevée entre les côtes de l’animal est une viande assez maigre avec une fine couche de graisse. Il faut éviter de cuire directement une pièce de viande à peine congelée. Il faut la laisser à température ambiante. Il est impératif de recouvrir chaque face de l’entrecôte d’huile pour bien répartir la chaleur au grill ou à la poêle.

La cuisson

Si vous optez pour une friture à la poêle, choisissez un mélange huile et noix de beurre pour apporter davantage de goûts et de saveur à la viande. Il faut attendre que la poêle soit à température. Utilisez le gras fondu pour arroser la viande en cours de cuisson.

En ce qui concerne la viande de bœuf, il vous faut maîtriser 4 types de cuisson. Pour avoir une entrecôte bleue, il suffit de le saisir 2 minutes par face. La chair est très moelleuse. Une pression du doigt suffit pour tester la texture. En prolongeant la cuisson à feu vif pendant 5 minutes, vous obtenez une entrecôte saignant à la chair rosée avec des perles de sang. Comptez 8 minutes de chaque côté pour une viande ferme, bien cuite à point et croustillante. Pour une pièce bien cuite, il faut poursuivre la cuisson 8 minutes de plus et vous avez une chair très ferme.

Si vous souhaitez préserver tout son suc, évitez de piquer la viande pendant le processus. Pour une entrecôte tendre, ne couvrez pas la poêle et laissez reposer sur la planche à découper avant de servir.