Les meilleurs morceaux de viande au restaurant

Quand vous allez au restaurant, vous êtes toujours le dernier à décider quel plat vous allez prendre ? Difficile de faire son choix lorsqu’on nous tend une carte avec des dizaines de noms de plats à base de viande, mais dont on ne connaît pratiquement rien. L’article suivant vous permet de réviser les bases pour reconnaître les morceaux de viande dans les plats.

Des viandes à fibres courtes

lentre-cote-riverin-jonquiere-cote-de-porc-naganoIl serait hasardeux de tomber sur un os au restaurant. Pour être sûre d’avoir un morceau de viande bien tendre, optez directement pour tous les plats qui contiennent de la viande à fibres courtes. Elles sont réputées pour être très savoureuses et ultra-fondantes. Le cœur d’entrecôte bien cuisiné est très tendre, tout comme la côte de bœuf ou le rumsteck en rôti.

Si vous avez envie de tester la grillade comme mode de cuisson, il est conseillé de choisir le faux-filet qui est très savoureux et qui peut être tranché très finement. Il est parfait aussi pour une cuisson au four.

Des viandes à fibres longues

Rarement utilisés en cuisine, les restaurants n’en proposent pas toujours à la carte. L’onglet est un morceau qu’il est préférable de consommer saignant. Le Rosbif ou la bavette de flanchet sont des morceaux à éviter si l’on n’aime pas mastiquer la viande, car leur chair est assez ferme. Ces morceaux sont cependant très savoureux. Chaque chef y apporte sa touche personnelle. Il peut s’agir d’une mode de cuisson de la viande, des accompagnements ou encore tout simplement d’une sauce savamment équilibrée.

Des viandes goûteuses et atypiques

Ceux qui ont l’estomac bien accroché et qui veulent tenter de nouvelles expériences peuvent tester les pièces de viande aussi singulières qu’originales : cœurs, cervelles, oreilles, queue de bœuf, etc…  On peut également trouver des recettes très originales au restaurant : le pluma de cochon, le Tartare de Charolais, le filet de salers, l’araignée d’Irlande, les ribs de cochon.