Les différents types de bières

Les amateurs de bières savent reconnaître une bière d’une autre au goût ou à la couleur, mais comme pour le vin, les appellations et les catégories de bières sont nombreuses. Si certains d’entre vous savent expliquer la différence entre un Bordeaux et un Bourgogne, sauriez-vous différencier une Pilsner d’une IPA ?

Le classement par couleur

st-omerLes bières se classent en 5 catégories en fonction de leur degré de torréfaction du malt et donc de leur couleur.

Les blondes : elles sont marquées par une amertume légère ce qui leur donne une qualité désaltérante et gustative remarquable.

Les ambrées : cette couleur un peu cuivrée combine souvent des arômes plus prononcés de réglisse ou de fruits secs. La torréfaction est plus importante d’où cette couleur ambrée et une note saline, voire fumée.

Les brunes : d’un noir acajou, ces bières sont élaborées à partir de malts très torréfiés. Ce procédé les rend très mousseuses, voire crémeuses. On se rapproche presque de la torréfaction du grain de café d’où cette note chicorée très présente.

Les blanches : elles sont fabriquées avec du malt d’orge de froment ce qui leur donne un goût délicat avec des parfums de pain, de miel et d’agrumes acidulés.

Le classement par degré d’alcool

Il faut savoir que la couleur de la bière ne reflète pas son degré de fermentation et donc son taux d’alcool. Une bière blonde n’est donc pas forcément moins alcoolisée qu’une bière brune et vice-versa.

Le classement règlementaire par le niveau de fermentation distingue les bières en fonction du degré d’alcool.

  • Les bières de luxe : plus de 4°4
  • Les bières light : entre 2°8 et 3°2
  • Les bières de table : de 2° à 2°2
  • Les bières spéciales : de plus de 5°5